actualité 2016, dessinateur, Observatrice

AGNES & BRUNO WAGNER : 15 – 22 OCTOBRE

Encres & fleurs sauvages à Giverny. Croquis spontanés. Installations.  Elle observe, il trace : leurs démarches se prolongent, l’une vers l’autre…

Encres sur papier de Bruno Wagner
+ croquis sur pierres, vidéo et internet
Expressions de la spontanéité.

Installations nature d’Agnès Wagner
Micro land-art
Écho méditatif

Elle observe, il trace : leurs démarches se prolongent, l’une vers l’autre.

Les encres de Bruno Wagner sont des croquis spontanés sur papier (de préférence japonais). Une sorte de calligraphie des sensations reçues en présence des fleurs sauvages. Piquantes, proliférantes, stimulantes… ces plantes expriment toutes sortes de personnalités et de forces innées, à la fois fascinantes et difficiles à déchiffrer. De tous temps, les voyageurs et les artisans se sont inventés leurs langages graphiques pour conserver leurs intuitions et esquisser rapidement leurs idées. Langages parfois obscurs, mais tellement beaux formellement. Il y a une esthétique du croquis, similaire à l’esthétique d’une écriture manuelle. Une spontanéité proche de la méditation.

Les installations nature d’Agnès Wagner trouvent leur inspiration dans les trésors des bas côtés et des coteaux de Giverny. Alternatives sauvages : une sorte de « spectacle off », en marge des jardins célèbres. Mémoire oubliée de la nature locale : vigne, houblons, moutons et laine… Echo méditatif = se laisser toucher par l’identité profonde du lieu… jusqu’à ses origines géologiques.

Encres

 

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply