actualité 2016, artistes, artistes peintres

25 juin – 22 juillet : Claude Miquel

La Galerie Blanche est heureuse de présenter en ce mois de juillet à Giverny, Claude Miquel, peintre sur soie.
Claude Miquel aime Giverny, -visité jadis au printemps et à l’automne-, pour cet univers de couleurs rencontré à la fois dans le jardin de Monet et dans les pièces de la maison devenue Fondation Claude Monet. Profusion. Exubérance. Mélange.

BlancheDefClaude Miquel n’a jamais peint de fleurs. Elle travaille depuis toujours ses motifs géométriques très colorés, qu’elle répète inlassablement (« elle adore ») comme un entraînement! créant ainsi de petites mosaïques de toute taille (20×20 ;30×30 ;40×40), ou de grands carrés, son format de prédilection. Ici, sur le sol de la galerie Blanche, elle dépose un pavement de 20×20 aux tons bleu-mauve-rose. Là, sur la façade de la galerie, elle accroche un grand carré créé pour l’exposition, qu’elle partage avec Christine Maillard.

Claude Miquel nous livre aussi « ses allusions figuratives » comme elle les a baptisées. Des instants de vie empruntées à son quotidien, qu’elle traite par thème : Thé café chocolat est le moment de pause gourmande en famille, le souvenir de son grand-père maternel et l’allusion au thé consommé dans les pays de l’Est ; La Rentrée évoque sa fille cadette, étudiante en Arts graphiques, et fait honneur à tous les peintres du lieu …et à leurs ateliers (allez découvrir celui de l’hôtel Baudy). Claude Miquel poursuit sans relâche ses séries. Comme la bibliothèque s’agrandit au fur et à mesure de l’arrivée de livres, Claude Miquel nous propose chaque année de nouveaux tableaux, tels des rayonnages à déplacer au gré de notre envie. Clin d’œil à sa vie, là encore ?

Enfin, elle s’oriente depuis peu vers de la pure abstraction en peignant des échelles d’où s’échappent des ballons, des étoiles, des volutes. Elle ne sait pas encore où cela la mène.

La peinture de Claude Miquel, quelque peu nostalgique peut-être, nous emmène délicatement vers des émotions, à vivre ou à revivre. Elle incite, avant même toute réflexion, à la joie des yeux et au bonheur.


Claude MIQUEL par casefilm

Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply