artistes, artistes peintres

Au fil du papier

Au Fil du Papier un duo de deux créatrices, Yannick Bonal et Christine Moriceau qui réunissent leur univers et savoir-faire pour donner forme à des créations en volumes. Papiers découpées, sculptées, accompagnées de fils d’or, mettant en scène la nature.

Yannick Bonal (Les Arts Décoratifs designer volume)

 

A travers mes créations je recherche la fluidité, légèreté, l’abondance, le volume, l’essentiel dans la matière. “Le Papier” mon matériau de prédilection avec laquelle je peux réaliser une œuvre, délicate, poétique, narrative. Que je sculpte, grave, superpose, découpe jusqu’à obtenir de la dentelle. – Mes mains jouent avec le papier, le sublime, lui donne vie ! La nature, les matières, les éléments climatiques sont mes sujets privilégiés, mais toujours en relation avec « le vivre ensemble ». Mon thème de prédilection depuis toujours sont, les épiphytes, elles vivent en symbiose avec les autres plantes, arbre, ou autres … Elles poussent dans un enchevêtrement total pour s’épanouir, se métamorphoser en incroyables lianes, fleurs, feuilles … – Une explosion de formes, de textures. Grâce à ces inspirations, mon imaginaire s’envole tout d’abord par le dessin au crayon noir avec lequel je donne naissance à ma création. Puis, j’utilise un papier spécifique, la carte à parfum, matière qui appartient à mon univers de designer depuis de nombreuses année … – Sa texture, sa blancheur qui peuvent être différentes selon le fabricant en font mon « Précieux ». Mes œuvres sont principalement monocolores, le blanc du papier leur apporte force et délicatesse. Mes réalisations peuvent aussi, par la texture de la carte à parfum, être accompagnées de leur propre parfum, dans ce cas, elles continuent d’évoluer dans un imaginaire olfactif que chacun s’approprie personnellement.

 

Christine Moriceau (Diplômée de l’ESDI designer graphique)

Depuis des années j’explore la représentation de la végétation, que ce soit sur Illustrator ou à la plume, en partant d’observation ou de photographies. Ma démarche puise dans les livres anciens de botaniques d’une précision chirurgicale ou encore les radiographies de plantes du Dr. Dain L. Tasker, radiologiste, qui a assouvi sa passion pour les fleurs en utilisant son outil de travail pour réaliser des centaines de radiographies qui les montrent en transparence. Je dessine de façon spontanée, la main suit son chemin. Je vois la végétation plus comme une nature généreuse, qui se mélange, se croise, je ne cherche pas une représentation réaliste. Explorer un chemin, un territoire, cela commence par un tracé qui délimite un motif dans lequel la couleur vient se poser et sur lequel se redessine un tracé, un motif, une représentation de la surface végétale, comme une carte, un tracé de topographie, un tracé cartographié. C’est comme une promenade sur les chemins parallèles de la feuille, des feuillages, des pétales. Une couture au fil doré vient re-souligné ces chemins. Le fil est un élément de reliure entre les différents motifs sur la carte. Des fleurs et des feuillages en volume papier viennent se poser sur l’illustration et multiplient ainsi les couches d’interprétation. Ces éléments en volume sont réalisés avec un papier japonais, qui se caractérise par une texture représentant un tissage, un relief qui n’est pas dessiné mais dans la fibre du papier. La réserve en blanc du papier crée le plein et le vide, dans la composition graphique. Le support papier est la base de mon travail, lui-même issu du monde végétal.

 

 

 

Previous Post

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply